192 pages, hardcover 20,3 x 27,9 cm
192 pages, hardcover 20,3 x 27,9 cm
192 pages, hardcover 20,3 x 27,9 cm
192 pages, hardcover 20,3 x 27,9 cm
192 pages, hardcover 20,3 x 27,9 cm

Magda Danysz

Les bains, résidences d'artistes,2013

Textes Français & Anglais/French & English Texts

Drago

192 pages, hardcover

20,3 x 27,9 cm


43 $

Description

 

Ce livre retrace la folle aventure de la collaboration entre Jean-Pierre Marois propriétaire des Bains Douches et Magda Danysz directrice des galeries éponymes de Paris et de Shanghai qui ont mis en place le projet irréaliste de faire intervenir 50 artistes dans 3000 m² pendant 4 mois pour créer des oeuvres magistrales mais éphémères, le lieu étant destiné à être réhabilité en hôtel de luxe.

Provenance


Expositions historiques


Expositions historiques


Littérature

Les plus célèbres Bains Douches de la capitale, malgré leurs plusieurs vies déjà vécues et près de 130 ans d?histoire, ont failli connaître le coup de grâce en juin 2010, suite à un arrêté de péril dû à des travaux sauvages.

Et c?est pour préserver, rénover, réinventer, sauver cette icône de la vie parisienne que, nous, propriétaires historiques de ce site, avons créé La Société des Bains en 2011.
Depuis, le renouveau des Bains prend forme jour après jour,  dans le respect minutieux de l?esprit des lieux. Vincent  Bastie prépare la réhabilitation complète de l?immeuble et Tristan Auer et Denis Montel/RDAI sa décoration intérieure. Des projets d?architecture sensibles aux différentes strates de l?histoire des Bains, en préservant ce qu?ils étaient, sans nostalgie et avec une inventivité salvatrice.
En été 2014, Les Bains renaitront, le nouvel âge d?une très longue vie à venir: un endroit hybride qui occupera la totalité de l?immeuble. Une maison particulière, un hôtel, un club ? Un lieu chic, mixe, inventif, transculturel, bohème, historique, élégant, accueillant? inédit.

Mais avant la cure de jouvence dans laquelle l?édifice bien malade s?apprête à baigner, une courte parenthèse s?ouvre devant nous : en raison de cet imminent changement de peau, le lieu se trouve totalement vacant pour la première fois depuis 128 ans. Dans la prolongation naturelle de l?âme artistique du lieu, nous avons transformé ce temps suspendu en effervescence créative et fugace. Les Bains se convertissent en une Résidence d?Artistes sous le commissariat d?exposition de Magda Danysz et avec Colombe de la Taille pour la production et la communication de l?évènement. L?intégralité de l?immeuble se pose en un canevas géant livré à des artistes urbains.
Voici qu?une nouvelle génération de talents internationaux créé un ?uvre éphémère sur ses murs, entre ses murs, ceux là même qui virent Proust et Basquiat, Joy Division, Wharol et Prince. Un geste symbolique pour renouer avec ce passé si fort et insuffler son renouveau, un manifeste pour proclamer que les Bains, que nous aimons tant, vivront !
C?est bien ici la première page de LA SOCIÉTÉ DES BAINS et le retour de la société des Bains.
? Jean-Pierre Marois