Paris

Dynamic Phenomena

24 mars - 12 mai 2018

Felipe Pantone, né à Buenos Aires, est argentino-espagnol et vit aujourd'hui à Valence en Espagne. Il a étudié l'art à Leeds et s'est taillé une réputation internationale dans le milieu du graffiti sous le nom de Pantone, multipliant actions et collaborations. Artiste prolifique, ses créations sont visibles sur les murs du monde entier : du Mesa Contemporary Arts Center au Long Beach Museum of Art (USA) et au Palais de Tokyo (Paris), en passant par Mexico, Osaka, Lisbonne, la Palestine, l'Italie ou l'Australie. Invité à l'édition 2016 du festival Maus à Malaga, l'artiste a repeint intégralement un pont surplombant le cours du fleuve Guadalmedina. Felipe Pantone est le fer de lance d'une scène street-art renouvelée, qui ne se cantonne pas aux espaces extérieurs et enchaine les projets : fresques majestueuses, peintures, sculptures ou installations monumentales.

 

La démarche de Felipe Pantone consiste à interroger l?époque actuelle et sa propension à placer les nouvelles technologies au centre de notre quotidien, nous rendant dépendant d?une surabondance d?images et de symboles. Lui-même est passionné par l?avènement de l?internet qui permet d?accéder instantanément à toute l?histoire de l?humanité. Les problèmes qu?il aborde sont contemporains et universels : le mouvement, la notion du temps, la saturation, l?aliénation et la destruction.

 

Considéré aujourd?hui comme l?une des étoiles montantes internationales du street art, Felipe Pantone, 31 ans, présente son exposition "Dynamic phenomena" en France. Pantone, cet « enfant de l?ère internet » comme il le dit lui-même,  dépasse la notion d?espaces extérieurs et enchaîne les projets : fresques monumentales, peintures, sculptures et installations hors-normes. Influencé par l?ère de l?internet des années 80 et 90, nourri aux nouvelles technologies, il imagine ses sujets géométriques sur des logiciels de modélisation, reprenant l?esthétique propre à la création 3D, qu?il reproduit ensuite au format XXL ou sur des toiles. Il leur donne vie en superposant ses installations dans de troublantes illusions d?optiques qui font l?effet d?une explosion ou d?une décharge électrique.

 

Dans une dynamique puissante, Pantone s?étend sur les murs avec son style futuriste aux accents psychédéliques qui évoque le futurisme italien. S?y ajoutent des touches abstraites et stroboscopiques articulant des formes géométriques noires et blanches qu?il combine avec des couleurs vives et métalliques, non sans rappeler la Mire, visuel s?affichant sur le poste de télévision en l?absence d?émission. Explosion visuelle d?une certaine brutalité, son travail est à ranger dans l?art cinétique, sur les pas d?un Victor Vasarely ou de Carlos Cruz-Diez.