Paris

Meet Me Halfway

18 mars - 29 avr 2017

 

La galerie Magda Danysz est fière de représenter pour la première fois dans sa galerie parisienne FAILE, nouveaux venus à la galerie. Duo d'artistes basés à Brooklyn, FAILE est composé de Patrick McNeil et Patrick Miller. Célébré aux Etats-Unis, au Royaume-Uni au Japon comme de véritables stars, FAILE expose dans les plus grands musées comme la Tate Modern en 2008, le Brooklyn Museum en 2015 et collabore avec des institutions culturelles comme le New York City Ballet qui leur a commandé une oeuvre sur le thème de la danse en 2013.

 

Le nom FAILE est l'anagramme de leur premier projet "A Life" en 1999. Depuis, le duo est connu pour son style pluriel et la variété des medias utilisés reconnaissable à leur style fragmenté et l'utilisation qu'ils font du collage. Utilisant boites de bois, palettes, totems, toiles ou encore la sculpture, FAILE adapte sa signature visuelle sur tout types de supports.  Partout ils mêlent collages, peinture, images vintages, culture pop et comics dans un style unique et reconnaissable entre tous.

 

A travers une exposition mêlant oeuvres sur papier, pieces sur bois, et sur toile, le duo promet de nous étonner du 18 mars au 29 avril 2017. Hyperactif, FAILE intervient sur de nombreux supports, brillant aussi bien dans l'installation que dans la peinture, le collage et le pochoir que dans la réalisation de sculptures en bois ou en marbre, toujours dans une recherche constante de nouveauté.
Derrière une iconographie colorée et saturée, reconnaissable entre toute, empruntant les codes des masses média, des comics et de la culture pop, FAILE incorpore dans ses oeuvres des sujets grinçants tels que la consommation ou le poids de la religion dans les médias. Maître dans le détournement des codes, FAILE excelle dans la pluridisciplinarité.


Bien que les œuvres réalisées par FAILE soient iconographiquement très dense, leur processus de création doit beaucoup au hasard, à l'improvisation et à l'ouverture à des références extérieures. Cela est vrai tant dans le rapport avec la forme et le contenu - les éléments visuels de leur travail sont continuellement adaptés aux matériaux hétérogènes, du papier d'enseigne d'épicerie aux boîtes en bois et aux céramiques peintes. Au cours des premières années de leur carrière, le laboratoire d'experimentation de FAILE était la rue. Leur pratique consistait à peindre au pochoir. Mais en parallèle, dès leurs débuts, FAILE a développé un travail en atelier inspiré d'un large éventail d'influences culturelles internationales, sacrées et profanes. Après avoir expérimenté des créations en noir et blanc plus centrées graphiquement, FAILE a introduit un élément d'immédiateté dasn ses oeuvres en peignant leurs supports avant de les travailler, donnant des impressions chromatiquement expressives.

Chacune des séries de FAILE est fortement inspirée par le voyage, l'entropie et le dynamisme de la rue comme objet d'investigation. Cette approche ad hoc est complétée par une approche plus traditionnelle de la peinture en atelier
.

Bien que l'art de la rue soit un aspect cohérent de la pratique de FAILE (en termes concrets et comme source d'inspiration), la période post-2005 leur a permis de travailler plus lentement, générant des suites thématiques (War Profitees, Lost in Glimmering Shadows) et des supports de plus en plus tridimensionnels à grande échelle. Chacun des projets de FAILE brille par sa cohérence, cependant constement ouvert au hasard, aux influences culturelles externes, l'interactivité de l'audience et les rythmes organiques de la rue.

FAILE a également fait l'objet de nombreux livres d'artiste (généralement en partenariat avec l'éditeur allemand Gestalten Verlag) dont FAILE: Prints + Originals, 1999-2009 (2010), FAILE Temple (2012), et FAILE: Travaux sur le bois: Processus, peintures et sculptures (2014).


VOIR LES OEUVRES DE L'EXPOSITION

 

Exposition du 18 mars au 29 avril
Galerie Magda Danysz 78 rue Amelot Paris
M° Saint Sébastien Froissart