Paris

Dibujando esculturas

16 fév - 6 avr 2019

David Moreno explique, qu’à travers ses créations il « essaie de dessiner des sculptures ». Moreno croit profondément que l’esquisse et la sculpture sont semblables. ; il crée des œuvres en trois dimensions extrêmement graphiques qui pourraient rappeler des croquis d’architectes. Il fait usage du métal comme de la mine qui dessine sur le papier, apportant seulement une troisième dimension aux dits croquis.


L’artiste qui se dit sculpteur autant que dessinateur crée de véritables univers, des atmosphères pourrait-on dire, dont l’observation nous fait voyager. Contempler ses pièces, c'est s'y perdre. On ne se contente pas de les regarder, on s’y projette, on imagine l’homme au cœur de l’habitat ; Dans ses sculptures–architectures, Moreno nous parle des liens humains, des relations qui se créent, pour faire d’individus isolés une communauté, ses œuvres s’appellent alors « En comunidad » (en communauté) ou encore « Proyecto de familia » (projet de famille). Comme l’écrit le critique Jeff D. Min dans le magazine américain Hi Fructose : « Moreno est constamment en train d’explorer, il se connecte avec les gens et embrasse tout ce que son cœur et son esprit apportent. Moreno mêle plusieurs disciplines pour donner vie à sa vision grandissante. Dans son monde, rien n'est impossible, tout ce que vous avez à faire est de regarder à l'intérieur et de tendre la main. »