Oil Painting, BP, 2017

Oil Painting, BP, 2017
Média mixte sur toile
240 x 240 x 4 cm
Perpetual ending, 2016

Perpetual ending, 2016
Polystyrene et peinture

ZEVS, qui a débuté comme graffeur à Paris dans les anneées 90, s'est fait passer pour divers personnages tels que The Shadow Flasher et The Serial Ad Killer. Son imitation, la plus récente et la plus connue, est celle d'Aguirre Schwarz, l'homme derriére les bas en peau de léopard. D'aprés l'histoire, il doit son nom de famille au conquérant espagnol joué par Klaus Kinski dans Aguirre, La Colère de Dieu, qui se perd en Amazonie à la recherche de l'Elodorado. Et les forces obscures de son nom l'animent.

 

C'est au cours d'un procès à Hong Kong en 2009 qu'Aguirre Schwarz, pris sous les flashs des paparazzis locaux, fait sa première apparition publique.

 

ZEVS doit son nom à un train qui a failli l'écraser alors qu'il réalisait un tag dans un tunnel du métro. A partir de 1998, il abandonne le graffiti traditionnel au profit d'un tracé à la peinture des ombres du mobilier urbain de Paris. Quelques anne?es plus tard, il commence à faire du détournement visuel d'affiches publicitaires en bombant de rouge le visage des modèles des publicités. A Berlin, en 2002, il prend en otage l'égérie des cafés Lavazza et kidnappe l'affiche de 10 mètres de haut. Après la libération de l'otage en 2005, ZEVS va détourner les logos des grandes marques en les faisant dégouliner (les liquéfiant). ZEVS est également connu pour ses œuvres dites « proper graffiti » réalisées sur les murs sales de la ville. Il peint au karcher des messages invisibles à l'œil nu que seul la lumière ultraviolette est capable de révéler.

Pour plus d'information sur l'artiste et les œuvres disponibles : cliquez ici