Vanishing Point, 2009

Vanishing Point, 2009
Vidéo HD, Couleur, Stéréo
16:9, 10'32''

Née en 1959 à Harrisburg, Pennsylvania, USA.

Vit et travaille à New York, USA.

 

Diplômée du Moore College of Art, Janet Biggs a également obtenu un master à la Rhode Island School of Design.

 

Janet Biggs s’intéresse aux situations extrêmes et aux personnes engagées dans ces situations, qu’elle observe et filme avec une attention quasi scientifique, nous invitant à suivre et vivre leurs expériences hors du commun. Dans ses mystérieux théâtres se mêlent l’ailleurs, le sublime, la musique, le documentaire et une esthétique de collage, révélant une vaste sémiologie émotive. Les vidéos de Janet Biggs procèdent de jonctions superlatives entre des mondes aussi différents que la vitesse folle atteinte par l’américaine Leslie Porterfield (Vanishing Point), championne nationale de vitesse en moto, nommée par deux fois « la femme la plus rapide du monde » en moto sur le Lac salé à Bonneville (Utah) et les chants gospel, à New York, d’un chœur de personnes en réhabilitation pour toxicomanie. Le chœur chante « Help me to fly » (les paroles sont de Biggs) et la concentration extrême de Leslie Porterfield semble soudain portée par ce chant à la gloire de la transcendance. Un chant à distance mais si proche.

 

Janet Biggs a récemment présenté plusieurs expositions personnelles, notamment en 2015 au Blaffer Art Museum de Houston et en 2016 au SCAD Museum of Arts de Savannah. Elle a aussi participé à de nombreuses expositions en Europe et notamment au Musée d'art contemporain de Lyon.

Pour plus d'information sur l'artiste et les œuvres disponibles : cliquez ici