Avec ce désir pour seul bagage, 2013

Avec ce désir pour seul bagage, 2013
Papiers froissés à la main
242 x 318 cm

Gianfranco Botto et Roberta Bruno sont nés, respectivement, en 1963 et 1966 et vivent à Turin. Les paysages urbains de Gianfranco Botto et Roberta Bruno partent de l'inspection sur place des réalités communes aux périphéries de beaucoup de villes italiennes. Usines abandonnées, écoles délabrées et vides, lieux déserts, sont d'invariables caractéristiques de la ville qui s'étend ; la métropole contemporaine qui se développe sans aucune règle, laissant derrière elle des espaces anonymes où souvent règne la violence. Il est difficile de se créer une vie décente dans ses endroits marginaux, loin des centres historiques de la ville avec leur nombreux monuments et la haute qualité et le caractère de leur tissu urbain. Les lieux abandonnés de la périphérie sont des espaces sans identité, des terrains vagues entre de rares séries de bâtiments isolés.

Pour plus d'information sur l'artiste et les œuvres disponibles : cliquez ici