YZ

Lost in the city 4, 2013

Lost in the city 4, 2013
Lost in the city
encre sur papier de soie marouflé sur zinc
26.8x26.8x4cm
Empress Akha II, 2017

Empress Akha II, 2017
Encre de Chine sur papier de soie marouflé sur bois et matériaux de récupération
300 cm x 272 cm
Molitor, 2014

Molitor, 2014
Lithographie imprimée par presse Marinoni sur papier BFK rives 270g
53 x 74 cm
LOST IN THE CITY PARIS STONE 1, 2013

LOST IN THE CITY PARIS STONE 1, 2013
lost in the city
Encre sur bois
210 x 160 cm
Empress Wang, door, 2016

Empress Wang, door, 2016
Empresses
Encre de chine et acrylic sur porte en bois
163 x 102.5 cm
Empress Wu, CAFA, 2016

Empress Wu, CAFA, 2016
Papier de soie, encre de chine sur portes de bois anciennes
320 x 305 cm
Untitled, 2013

Untitled, 2013
encre de chine sur toile
195 x 130 cm
Women from another century - XXXXII, 2013

Women from another century - XXXXII, 2013
Women from another century
Encre de chine sur papier de soie marouflé sur toile
100 x 81 cm
Ladybird III, 2014

Ladybird III, 2014
Ladybird
Encre et papier sur bois
130 x 90 cm
Lost in the city London - Regent Street I, 2014

Lost in the city London - Regent Street I, 2014
Lost in the city London
Encre et papier sur ardoise
51 x 31 cm
Silent lady, 2012

Silent lady, 2012
WFAC
Encre de chine sur papier de soie marouflé sur toile
100 x 81 cm
Lost in the city, Shanghai, Bund, 2014

Lost in the city, Shanghai, Bund, 2014
Lost in the city
encre de chine et acrylique sur papier de soie marouflé sur bois
160 x 62 cm
Lost in the city London - Mayfair XIII, 2014

Lost in the city London - Mayfair XIII, 2014
Lost in the city London
Encre et papier sur brique ancienne
22 x 6 x 10 cm
Angel VII, 2013

Angel VII, 2013
Angel
Encre de chine sur papier de soie marouflé sur toile
81 x 116 cm

YZ est une artiste française née à Châteauroux en 1975.
YZ, prononcé « eyes », est une artiste engagée à l?intuition et guidée par une envie d?humanité. Elle se fait connaître, dès 2003, grâce à la série Open your eyes, son premier projet urbain d?envergure utilisant la technique du pochoir, qu?elle décline sur plusieurs supports.


En effet, contrainte par cette technique, YZ cherche sa propre signature esthétique. C?est ainsi que le papier, l?encre de chine et le rouleau trouvent bientôt leur place au c?ur de son travail. Avec une exigence extrême, YZ navigue à travers des projets au spectre large en se fiant à son instinct. Sans artifice, elle peint, colle et bombe tant des figures féminines des années 1900, que des paysages urbains, ou des portraits percutants qui font sens dans la lutte contre l?esclavage et pour les droits civiques.


Sa démarche s?inscrit de plus en plus dans une dynamique globale. Tour à tour affichiste, vidéaste, plasticienne, elle s?approprie un espace avec lequel elle forge une relation intime.


YZ devient l?une des figures majeures du Street Art en France. La jeune femme est rapidement reconnue comme l?une des artistes les plus en vogue et bénéficie aujourd?hui d?une reconnaissance internationale dans le milieu du street art, avec des expositions à la Fondation Cartier, à l?Institut de Prague ou bien encore au Grand Palais.

À travers une esthétique intemporelle, YZ chemine à travers sa propre histoire et reflète notre époque et nos sociétés d?une lumière qui, pour douce, n?en est pas moins étonnamment fidèle. Dans la rue, la figure humaine et son lieu de vie reste le thème central de l?artiste. YZ tente ainsi de situer la place des êtres dans notre société, elle décrit et décrypte nos modes de vie à travers l?image mise en scène des habitants des villes qu?elle traverse. Sans conteste, le travail d?YZ poursuit des thématiques dont la ligne directrice est le sujet le plus complexe et le plus captivant : l?humain.

 

Pour plus d'information sur l'artiste et les œuvres disponibles : cliquez ici