Crashed airplane, 2008

Crashed airplane, 2008
On the quiet water
Inkjet on Fine Art paper
60 x 170 cm
Forbidden city, 2007

Forbidden city, 2007
Phantom Landscape III
Tirage jet d'encre sur papier Fine Art
52 x 260 cm
Greece 1, 2010

Greece 1, 2010
Greece
Ultragiclee print on Traditional Photo Paper
70 x 64 cm
Bowl of Taipei #1, 2013

Bowl of Taipei #1, 2013
Bowl of Taipei
Tirage jet d'encre sur papier Fine Art
100 x 100 cm
Bowl of Taipei #5, 2013

Bowl of Taipei #5, 2013
Bowl of Taipei
Tirage jet d'encre sur papier Fine Art
100 x 100 cm
Bowl of Taipei #3, 2013

Bowl of Taipei #3, 2013
Bowl of Taipei
Tirage Jet d'encre sur papier Fine Art
100 x 100 cm
A Cloud On The Horizon , 2008

A Cloud On The Horizon , 2008
Heavenly City
Jet d'encre sur papier
150 x 164 cm
A snake and a grenade, 2012

A snake and a grenade, 2012
Silent valley
Jet d'encre sur papier
66 x 118 cm
A scorpion and missile, 2012

A scorpion and missile, 2012
Silent valley
Jet d'encre sur papier
66 x 118 cm
Waning crescent moon , 2012

Waning crescent moon , 2012
Moonlight
Epson UltraGiclee print on Hahnemühle Photo Rag Baryta Fineart
90 x 90 cm
The Moonlight - Full moon, 2012

The Moonlight - Full moon, 2012
The Moonlight
Inkjet print on fine art paper
140x140cm
Outside 7, 2006

Outside 7, 2006
Outside
Inkjet on Fine Art paper
50 x 50 cm
Outside 5, 2006

Outside 5, 2006
Outside
Inkjet on Fine Art paper
50 x 50 cm

Yang Yongliang, né en 1980, vit et travaille à Shanghai. Il est dépendant de son appareil photo et de son ordinateur portable pour sa création artistique. Par l'utilisation de ces outils, Yang Yongliang établit un lien entre l'art traditionnel et l'art contemporain.


En effet, il a reçu un enseignement sur l'art chinois traditionnel et la culture chinoise durant son enfance, qui l'ont influencé dans son art. Il combine, ainsi, les anciennes techniques de l'art chinois, tels que la peinture shui mo et la calligraphie, avec des photographies d'éléments provenant de la ville urbaine et moderne de Shanghai, diposées selon la composition traditionnelle des paysages chinois. Ainsi, il réalise des oeuvres où règne un équilibre parfait entre la fragilité et le danger, la beauté et la cruauté. Il fait partie d'une génération d'artistes qui a grandi après la Révolution culturelle chinoise, et donc, qui embrasse une certaine liberté artistique.


Yang Yongliang invente des scènes urbaines où surgissent des gratte-ciels, des autoroutes, des centrales électriques et des corridors urbains animés. Ses compositions révèlent les conséquences du progrès technologique subi par la Chine au cours de ces dernières décennies.
Le travail de Yang Yongliang a été exposé, entre autres, à la Biennale de Moscou, au Ullens Center for Contemporary Art et à la National Gallery of Victoria, et certaines de ses oeuvres sont présentes dans les collections publiques telles que celles du British Museum de Londres ou du Metropolitan Museum of Art de New York.



Pour plus d'information sur l'artiste et les œuvres disponibles : cliquez ici